Orytmy

Toma Gouband percussions, batterie
Benoît Delbecq piano
Malik Mezzadri flûte
Maïlys Maronne claviers

L’ambition de ce projet est d’inventer à partir de graphismes apportés par chacun une création qui en découle, faire entendre ce que génère les polyrythmies autant dans l’improvisation que la composition. Les polyrythmes contiennent des formules de nombres et de couleurs qui peuvent générer des formes, des timbres, des mélodies, des cellules rythmiques, des déplacements… Les poly rythmes sont aussi une manifestation de la coexistence de vitesses et cycles superposés qui se retrouve dans toutes les dimensions de l’univers et dans beaucoup de domaines : dans un endroit de nature, dans une société, dans une observation géologique, dans la mecanique d’un système solaire etc…
La notion de coexistences est au centre de l’idée, faire coexister les mondes, les vitesses, les temporalités, et générer un
dénominateur commun, source d’harmonie et de mise en mouvement. Ainsi chacun des membres de Orytmy a une approche de la polyrythmie qui lui est singulière, Benoit travaillant avec les phonemes, Maïlys avec les graphes géométriques, Malik avec ce qu’il a nommé les Charmes – enchevêtrements de melodies – et Toma Gouband travaillant sur la rencontre des nombres.